"Un souffle de vie"

"Un dernier souffle qui en offre un autre"


Audrey Martinez publie son cinquième roman. Ses romans ont réuni plus de 10 000 lecteurs. Audrey a une particularité mais surtout un but : dans chaque livre défendre une cause qui lui tient à coeur et en parler.

Une fois de plus, j'étais donc certaine que ce livre serait rempli d'émotions ou de questions ramenées à une source : Que ferais-je, moi ?


"Un souffle de vie" raconte l'histoire d'une famille, de la perte de l'un d'eux. Comment vivre, comment surmonter la douleur, l'absence... Et puis, d'autres renaissent, les chemins se croisent peut-être n'est-ce pas du hasard. Que cherchent-ils tous ? Vivre malgré tout ? Comprendre pourquoi la vie est si injuste ? Le hasard existe-t-il vraiment ? Et si regarder la vie, d'un bon côté, y trouver un nouveau chemin ou continuer le sien était une façon de répondre à une absence physique mais qui est présence malgré tout...


Mon avis :

Au début du livre, Audrey apporte un petit message à ses lecteurs, je l'ai trouvé très sympathique.

Dans le prologue, je rencontre deux petites filles : Charlotte et Lyanne.

Elles sont soeurs, l'auteure me plonge dans une atmosphère très familiale, douce, protectrice et chaleureuse.


"Lyanne se lève alors et attrape un pissenlit qui trône fièrement au pied de la terrasse. Elle ferme les yeux et fait le vœu de rester auprès de sa sœur pour toujours, enfin elle souffle de toutes ses forces pour que son vœu se réalise. Elle y croit, tout autant qu’au Père Noël et à la petite souris. Elle se retourne, esquisse un sourire puis court à l’intérieur, monte les marches deux par deux, entre en trombe dans la chambre de ses parents et se jette sur leur lit. "


Dans le premier chapitre, je retrouve Charlotte et Lyanne adultes. Elles sont en couples, l'une d'elle est maman d'un petit garçon "Raphaël" qui a six ans. Elles me racontent, l'une après l'autre, leurs vies, leurs passés...

Tout bascule, les chapitres dévoilent les personnages les uns après les autres. Chacun devient le narrateur à tour de rôle. Ils confient leurs sentiments, leurs désespoirs ou leurs attentes.


"Je me blottis dans mon fauteuil bleu pour ouvrir un roman dans lequel je parviendrais à m’évader. Cela fait un petit moment que je n’ai plus pris le temps de lire, au calme, dans mon coin bibliothèque. Les événements se sont enchaînés et je dois absolument faire une pause, un arrêt sur image pour souffler avant de sombrer totalement."


Un nouveau personnage apparaît : Samuel . Mystérieux. J'essaie de comprendre quel est le lien, que veut-il ? Je me laisse alors sombrer avec l'un ou espérer avec un autre.

La fin de l'histoire fait transparaître un message, surmonter et espérer même lorsqu'on n'y croit plus, le hasard fait-il bien les choses ? Ou a-t-on une part de responsabilité dans celui-ci ?


"Mes journées ne sont que déchéance. Toutes identiques, je fume, je bois, je dors. C’est à peine si j’ai avalé des aliments solides. J’ai probablement perdu quelques kilos, je ne suis plus que l’ombre de moi-même. Le teint livide, des cernes, les cheveux en bataille, des habits mal coordonnés. "


Conclusion :

J'ai apprécié la lecture de "Un souffle de vie", c'est une histoire touchante. Audrey égale à elle-même transporte l'émotion par le texte, elle a partagé des informations dans les dernières pages du livre, c'est une très bonne idée. Les messages se relient avec un récit clair, conforme à ce qu'elle évoque à chaque roman. Pas sur le même sujet, les émotions restent tout de même transportés de la même façon. Je ne pense pas que l'on puisse s'identifier à un personnage mais plutôt à une série d'événements, un morceau de vie que nous pourrions avoir vécu ou une question que l'on se poserait : Le ferais-je ? Comment vivre avec ?


Ma note : 4/5


Pour se procurer le livre c'est ici

Le site de l'auteure c'est ici


Qui est l'auteure ?

Elle est actuellement professeur des écoles et auteure. Mais elle a aussi été Rédactrice en chef du site livrenpromo, elle a fait partie du club des indés (regroupement d’auteurs) et elle a été correctrice, ce qui lui a permis de travailler avec de nombreux auteurs autoédités. Malgré tout, son cœur est tourné vers l’écriture et elle adore se plonger dans des romans, en tant qu’auteur mais aussi en tant que lectrice. (Source : site de l'auteure)


Mes questions à l'auteure :

Quand avez vous commencé ce roman?

J'ai commencé ce roman en 2017. Ce devait être, en fait, mon second roman, juste après "Maintenant et à jamais" sauf qu'arrivée au 20e chapitre, impossible de continuer, il manquait quelque chose à l'histoire et je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus. Du coup, comme une autre histoire me titillait, j'ai décidé de le mettre de côté. Au final, j'y ai réfléchi pendant un an, avant de me replonger dedans. Et cette fois, j'avais ce qu'il me manquait, j'avais tous les éléments pour terminer le roman.


Combien de temps lui avez vous consacré?

Il m'a fallu deux ans en tout avant de pouvoir le publier. C'est le livre qui m'a pris le plus de temps, c'est aussi le livre qui m'a demandé le plus de travail de recherche. J'ai écumé les sites, les témoignages, les vidéos, les informations etc afin de proposer quelque chose de travaillé car le sujet ne pouvait pas être abordé à la légère, je me devais de rendre aux hommage aux personnes concernées. J'y ai mis tout mon coeur, vraiment.


Une anecdote sur ce roman?

J'en ai plusieurs, mais la principale c'est qu'on retrouve des auteurs indés dans ce roman, enfin leurs prénoms en tout cas. Lorsque j'ai écrit le premier jet, je faisais partie du club des indés et donc j'avais ajouté des personnages qui avaient le prénom des copines du club. Elles ne faisaient qu'une apparition dans l'histoire, mais c'était assez marrant de les intégrer au livre. En sachant que ce dont elles parlent (dans l'histoire) correspond un peu au livre que chacune publiait à l'époque, ou à son univers. Je vous laisse le découvrir en lisant le roman.


Avez vous un regret pour ce roman?

Pas de regret si ce n'est que je devais le publier avant l'été, mais étant très occupée, je n'ai pas pu tenir mon délai. Ce n'est pas grave, je préférais prendre le temps de le peaufiner quitte à retarder la sortie.


Quels sont vos projets?

Je participe à un projet secret dont vous aurez bientôt des nouvelles, d'ici la fin de l'année. En dehors de ça, je voulais écrire un roman à publier à Noël, mais avec mon travail et la boutique, c'est impossible, du coup rendez-vous l'année prochaine pour mes prochaines histoires. J'en ai plusieurs en tête, il faut que je fasse le tri.



Merci à l'auteure d'avoir eu la gentillesse de répondre à mes questions.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout