Pour quelques millions de Carl Pineau

Et me voici de nouveau avec Carl Pineau, j'ai beaucoup aimé sa trilogie des nuits nantaises, j'étais donc très curieuse de retrouver cet auteur.


Résumé : Conrad et Dalhia sont deux enfants qui s'accrochent à la vie comme on se bat pour trouver sa place. Leurs chemins font couler le sang, la peur et l'incompréhension. L'un à Paris, l'autre à Cuba : que peuvent-ils avoir en commun ?

Une mère partir trop tôt, un père encombrant dont la perversion franchit les limites.


Mon avis : Histoires d'argents, de détournements, de meurtres et de sexe. Cette fois, Carl Pineau se répand dans la violence. Un pas à Paris et l'autre à Cuba, on entend la détente, on se sauve, on se cache, l'argent dort et circule. La belle qui claque les talons et qui la joue doublement : Pourquoi travaille-t-elle dans la police ? Par vengeance ou pour un changement de vie, on la traîne dans la cave ou on la regarde plus sérieusement. Et puis, pour quelques millions, on pourrait raconter l'histoire de quelques femmes. Celles qui décident de s'en sortir ou celles qui tentent d'aider les autres. Les hommes ne sont-ils qu'un banc de requins qui cherche leurs proies ? Tout s'achète : la vengeance, la trahison ou une nouvelle vie mais si l'argent n'intéresse personne alors que peut-on attendre de la vie ou de la mort ?

Une chose est certaine : le temps ne s'achète pas. Il peut le perdre, elle peut le laisser s'échapper au bout de la frise chronologique se trouve certainement enfin le bonheur.


Pour vous procurer le livre c'est ici




60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout