"La maison du bord de mer"

"Une complicité, une adversité : Un choix pour eux."


Larème Debbah m'a confié son cinquième roman en bêta-lecture. Ayant lu ses trois précédents roman de la série "Et Si...", j'ai accepté. J'avais hâte de la découvrir dans une autre histoire, de nouveaux personnages, un autre univers.


"La maison du bord de mer" raconte l'histoire de Rachel et de Chloé. Deux femmes mariées avec deux enfants. Une vie de famille devenue un rythme quotidien, sans surprise et sans vraiment de nouveaux projets. Mais les rencontres ou les événements positifs et négatifs démontreront à Rachel et à Chloé que tout est entre leurs mains.

Leurs choix et leurs actes mais aussi l 'entraide les aideront à surpasser les épreuves de la vie.


Mon avis :

Au début du livre, je rencontre deux couples:

Rachel et Alexandre sont mariés et parents de deux jumeaux, Pierre et Jean, six ans. Rachel travaille dans une banque, son mari est père au foyer. A eux deux, ils ont trouvé un équilibre, une façon de vivre.

Chloé et Lucas sont aussi mariés, parents de Elliot et Milo. Chloé est psychologue, Lucas est assistant social dans un établissement pour adolescents en difficultés. Leurs univers professionnel n'est pas réellement enrichissant : difficile d' accéder au bien-être personnel.

A la recherche de nouvelles émotions, deux d'entre eux vont se permettre de découvrir des sensations oubliées. Piégés dans la façon de faire le pas ou d'assumer, ils essaieront tout de même. Juste se permettre un jardin secret.


"Surpris, il marque un temps de recul, comprenant qu’ils vont bientôt devoir faire un choix, celui de marquer une distance maintenant ou rester, aller de l’avant et sauver son mariage ou capituler et se laisser bercer dans les bras de cette très belle femme."


Par ses personnages, l'auteure raconte la vie, leurs vies. Les pensées de chacun sont en italique permettant une dimension, un caractère personnel que j'ai apprécié comme une confidence. L'écriture de Larème est toujours aussi fluide. Un vocabulaire touchant qui transmet de l'émotion : une immersion dans chacun des personnages.


A partir du huitième chapitre, un bouleversement, une disparition. Pourquoi ?

Je pensais être établie dans une histoire où l'on se demande,où l'on pense deviner ce qui va conclure ce roman. Pourtant, alors que dès le début on se projette dans un contexte qui pourrait être le nôtre, le mariage, le divorce, les enfants... l'autre ou soi, tout se bouscule. Et l'émotion prend place.


" Il s’écroule, seul, en larmes, sur un rocher qui lui sert de siège. La culpabilité le ronge. Il a l’impression d’être la cause du drame qui frappe sa famille. "


..."Elle a arrêté de pleurer depuis peu, ne trouvant plus la force de verser une seule larme. Son corps est vide. Pour l’instant, son seul souhait se résume à bien peu de chose : attendre la mort sans trop souffrir. Car oui, au moment venu, elle veut simplement laisser sa chair s’engourdir pour s’enfoncer dans les méandres de la faucheuse. "


Conclusion : Le livre de Larème Debbah est pour moi un coup de coeur. "La maison du bord de mer" n'est pas qu'une lecture sur les aspects du mariage, le rôle des parents. Il est aussi une remise en question de soi. Si tout s'arrêtait ? Est-on prêt à tout perdre? Peut-on vraiment se préparer à renoncer, commencer une nouvelle vie ? Et si tous ces options étaient d'abord une question de responsabilité, un choix, un équilibre, pour "Eux" : Un impératif.


Ma note : 5/5

Pour se procurer le livre c'est ici

Le site de l'auteure c'est ici




Qui est l'auteure ?

Existe-t-il un lien entre lecture, écriture et thérapie ?

Je suis persuadée que oui.

Comment puis-je en être certaine ? Je le mets en application chaque jour qui passe et ce n’est que du bonheur !

J’ai travaillé dans une société financière jusqu’en février 2008, date à laquelle on a diagnostiqué une sclérose en plaques.  Ce fut un choc terrible mais dans le fond,  il y a toujours pire. Alors je suis partie du principe que je devais prendre la vie du bon côté et poursuivre ma route, en déviant quelque peu ma trajectoire vers la littérature et laisser tomber mes ambitions professionnelles.

Lorsque je n’ai plus su travailler, je me suis consacrée à l’écriture ainsi qu’à la lecture. Doucement, lentement, à mon rythme, sans que cela n’aggrave mon état de santé. Ce geste quotidien m’aide à passer au travers de l’adversité. Il ne sert à rien de se plaindre même dans le creux de la vague. Alors, grâce à vous, lecteurs et chroniqueurs, je me porte bien. Je garde le cap, le sourire et une magnifique rage de vivre sans réellement connaître mon avenir. Quoi qu’il en soit, je continue d’écrire encore et encore pour vous, pour moi, pour ma santé !

Je ne pensais pas rédiger un jour un manuscrit sur la sclérose en plaques jusqu’à ce que j’en ressente un besoin viscéral. C’est ainsi que Et si … est né en mars 2018, L’Éveil en novembre 2018 et L’Aboutissement en avril 2019.

(Source site de l'auteure rubrique "A propos de Moi")


Mes Questions à l'auteure :


Quand avez vous commencé ce roman?

En janvier 2019, si mes souvenirs sont bons.


Combien de temps lui avez vous consacré?

Concernant l'écriture, 2 à 3 mois.


Une anecdote sur ce roman?

Sans vouloir spoiler l'histoire, je me suis rendue dans un hôpital, dans un service spécifique (tu vois le lequel).

Au départ, j'avais des craintes, des angoisses. Et une fois sur place, j'ai été comme soulagée. C'est une sensation inexplicable.


Avez vous un regret pour ce roman? Non, aucun regret ! J'ai eu du mal à quitter la trilogie "Et si...". Mais voilà, je suis passée à autre chose.


Quels sont vos projets?

Pour l'instant, je suis en pleine écriture de mon 7ème roman qui sortira soit au printemps 2020, soit à l'automne 2020. Je ne sais pas encore. Car j'ai un vieux roman sortie d'un tiroir oublié. Il doit encore passer entre les mains du correcteur, trouver une couverture et il sera prêt. Petit indice : le titre est un prénom peu connu (et non, ce n'est pas le mien ).




Merci à l'auteure d'avoir eu la gentillesse de répondre à mes questions.


38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout