"Bella Muerte" de Anna-Victoria Val

  • Nombre de pages de l'édition imprimée : 212 pages

  • Auto-édition

Résumé: Elle a un an pour aimer. Elle a un an pour tuer.

Sofia est froidement assassinée lors de la Fête des Morts alors qu’elle est en visite dans son Mexique natal. Tandis que la vie s’échappe de son corps, elle est confrontée à la Mort qui la métamorphose en une créature inconnue : une Bella Muerte. À partir de cet instant, Sofia a un an pour rencontrer l’amour véritable et le sacrifier en offrande au dieu des morts pour rester en vie. Mais elle n’a pas l’âme d’une meurtrière et se jure de ne pas tomber dans le piège de l’amour jusqu’à sa rencontre avec Milo. Un jeune homme mystérieux, adepte des sciences occultes et prêt à tout pour la conquérir. Sofia deviendra-t-elle une tueuse ou renoncera-t-elle à sa propre vie ?


Mon Avis : Au début du roman, l'auteure me présente une jeune femme "Sofia'. C'est le jour de la célébration des morts le "Dia de los muertos".Je suis alors spectatrice d'une complicité entre Sofia et sa grand-mère, si attendrissante j'ai adoré ressentir l"amour de cette famille. Ses parents sont décédés et pourtant Sofia raconte l'espoir de les retrouver plus tard dans l'au-delà, je lis l'engouement de cette fête par les gens du pays, dès la première page, on est dans l'ambiance. Puis un drame a lieu ce soir là, ne disant rien à personne, Sofia à partir de ce jour ne sera plus la même. J'ai beaucoup aimé les descriptions des sentiments de la jeune femme et toutes les explications sur ce qu'elle ressentait.

Elle part ensuite pour la Nouvelle Orléans, étudiante, elle retrouve son ami Sarah qui est sa colocataire. N'oublions pas Mr Gimps son hamster qui me faisait tellement penser à ceux dans les dessins animées ! Elle rencontre un jeune homme Milo, qui travaille dans une boutique de livres. Le couple Milo/Sofia était tellement romantique, l'auteur même en Nouvelle Orléans nous embarque, on entends la fête, on ressent la chaleur, on vibre pour les mystères, tout ce qui se passait autour du couple si étrange cela puisse paraître est totalement crédible. Pourtant je parle de "Bella Muerte", "Errants"ou " Enfants du Mictlan", l'auteure a su complètement bien tout orchestrer. Tous les changements physiques, le contraste de ceux-ci qui agissent sur le corps de Sofia et toutes les descriptions sont géniales. Et puis, l'auteure m'a fait rêver aussi, le petit journal de bord pour le voyage, la lettre de Sofia pour Milo, la féerie des Lucioles, tout était parfait. Une année intense que l'on vit avec Sofia, l'histoire était superbe, elle m'a étonné plus d'une fois !

Bref, ce roman est une réussite, bravo!!!

Le petit + : l'ambiance était très bien racontée.

Le petit - : l'année passe trop vite sur la fin .


Ma note: 4/5

Pour se procurer le livre c'est ici



Qui est l'auteure ?

C'est son premier roman auto-édité .












Mes questions à l'auteure :


Quand avez vous commencé ce roman?

J'ai toujours été fascinée par le Día de los muertos puis j'ai osé me lancer cet hiver.

Combien de temps lui avez vous consacré?

En cumulant le travail d'écriture et de correction puis de préparation à l'autoedition je dirais 3 ou 4 mois.

Je consacrais des journées entières à l'écriture allant jusqu'à des sessions de six heures non stop.


Une anecdote sur ce roman?

Tout à fait ! Je me suis inspirée de moi-même pour la passion de Milo pour la sorcellerie !


Avez vous un regret pour ce roman?

Je n'ai aucun regret. J'ai fais de mon mieux. Je sais que je progresserai grâce aux retours et j'ai hâte de voir mon livre en vente sur amazon.

Quels sont vos projets?

Écrire. Écrire. Et toujours écrire ! J'ai actuellement plusieurs projets sur le feu.

Merci à l'auteure d'avoir répondu à mes questions.


Service presse Auteure



59 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout